Devenir Franc-Maçon
Un cheminement
Comment devenir Franc-Maçon ?
Pour répondre à cette question, il faut envisager au moins deux étapes : 
  • Entrer dans une Loge 
  • avancer sur le chemin initiatique
Il va de soi que la seconde de ces étapes est l'affaire d'une vie... au moins! Nous allons donc examiner essentiellement la première de ces étapes, en tentant de répondre aux questions les plus fréquemment posées...
Liens d'Amitié et Appels
Fédération Maçonnique Méditéranéenne
Sérénisime Grande Loge d'Italie
Conditions à 
La plupart des rituels imposent une double condition, issue de la Tradition : il faut être "libre et de bonnes moeurs". Il y a de nombreux points de vue sur le sens à donner à cette exigence, mais le plus évident vaut quand même d'être rappelé : une démarche initiatique authentique n'est accessible qu'aux êtres probes et maîtres de leurs choix, car l'engagement que constitue l'entrée en Franc-Maçonnerie ne saurait avoir de sens s'il n'était pas pris librement. 

remplir ?
A quel âge peut-on entrer en Franc-Maçonnerie ? 
Il faut être majeur, mais l'expérience démontre que l'âge minimum pour faire une démarche qui ait le plus de chances d'aboutir au résultat idéal, c'est à dire de faire un Maître Maçon "bien dans sa Loge", se situe aux alentours de 25 ans. En revanche, il n'y a pas d'âge maximum pour quelqu'un qui dispose de sa capacité de jugement et qui se sent capable de remise en question et de réflexion... 

 Combien cela coûte-t-il ? 
Cela dépend des Loges, mais souvent une finance d'inscription qui couvre les frais liés aux différents passages est perçue à l'entrée. En outre, une cotisation annuelle de l'ordre de 200 euros, suivant la Loge, permet de faire face aux obligations de celle-ci.
 Combien de temps cela prend-il ? 
  • Pour l'entrée 
Entre le moment où la demande et déposée et l'éventuelle Initiation, il faut compter un délai de trois à douze mois, suivant le calendrier et la taille de la Loge. 
  • Après l'intégration 
La Franc-Maçonnerie n'est pas un hobby que l'on peut exercer à temps perdu, c'est un engagement de vie, généreux mais exigeant. En général, une Loge se réunit une fois par mois en Tenue et, lors de l'Apprentissage et du Compagnonnage, il faut aussi compter un soir par mois d'Instruction, ainsi que des visites aux autres Loges. Dans la pratique il est donc raisonnable de compter qu'un Franc-Maçon consacre deux soir par mois directement à la Maçonnerie... et parfois beaucoup plus, selon ses responsabilités au sein de l'Ordre ! Par ailleurs, la Voie initiatique est l'affaire de tous les instants, et amène l'Initié à travailler sur lui, à lire, écrire et réfléchir un nombre d'heures difficilement chiffrable, et qui varie avec l'intensité de la Quête et la qualité de la Pierre brute.
 Comment faire, pratiquement ? 
  • Voie "personnelle" 
Il s'agit dans un premier temps d'établir une relation personnelle avec un membre de l'Ordre qui puisse cerner vos attentes et orienter votre démarche vers la Loge la mieux à même de vous offrir un "biotope maçonnique" propre à vous permettre de vous épanouir. Si vous ne connaissez personne, le Passé Vénérable de sa Loge, se tient à votre disposition et sera heureux de vous rencontrer ou de vous téléphoner, en vous garantisssant sur l'honneur une totale discrétion. Lorsque le choix d'une Loge aura été fait, vous en rencontrerez un membre qui vous donnera les indications particulières à la Loge, mais en général, il faut manifester sa volonté par écrit, et accompagner cette lettre de deux photos passeport, d'un curriculum vitae et d'un extrait du casier judiciaire. Le tout, à l'adresse du Vénérable ou à celle de la Loge. Si votre demande est prise en considération, la Loge engagera un processus de rencontres destiné à mieux vous connaître. Au terme d'un certain nombre d'étapes, votre dossier sera voté par la Loge et vous serez averti des conclusions de ce vote. 
  • Voie "administrative" 
Si vous savez déjà dans quelle direction vous voulez orienter votre démarche, il suffit d'écrire à l'une des obédiences ou à l'une des Loges dont l'adresse est sur le site ou dont vous auriez obtenu les coordonnées, qui prendra alors contact avec vous. Pour le reste, la procédure est identique à la précédente.
 Peut-on sortir de la Franc-Maçonnerie ? 
De même que l'on ne peut pas "dé-vivre" une expérience, si l'on a été initié, on ne peut pas être "dés-initié". Cependant, et pour autant (comme dans la plupart des sociétés) que l'on soit en ordre avec le trésor, on peut démissionner en tout temps de sa Loge et, de ce fait même, de la Franc-Maçonnerie. On ne peut en effet pas demander à quelqu'un d'être libre pour entrer en Maçonnerie, et aliéner cette liberté une fois la démarche accomplie.